Molem ma belle

Molem Ma Belle, un projet de la politique culturelle locale, a vu le jour en 2014. L'objectif est de travailler sur l'image de Molenbeek par le biais d'actions positives en association avec un large réseau de partenaires. 

Après les attentats de 2016, Molenbeek était au plus bas. La stigmatisation de la municipalité a pesé sur ses habitants. En mai 2016, Molem Ma Belle s'est tenu pour la première fois sur la place communale. Pendant trois semaines, toutes sortes d'activités et d'interventions ont eu lieu sur cet espace, un lieu symbolique mais sous-utilisé. Le moment idéal pour découvrir Molenbeek, ses habitants et l'espace public d'une autre manière. 

A partir de 2017, BrassArt a renforcé l'équipe. Tout comme Molem Ma Belle, BrassArt veut connecter et stimuler les initiatives citoyennes. Une terrasse et une agora ont été construites devant la commune de la Place. Avec des artistes, ils ont réfléchi à la fonction et aux possibilités de la place. 

En 2019, une discussion sur la construction et l'utilisation de la place a suivi avec des passants, des commerçants, des résidents et quelques échevins. Des témoignages et des signaux qui ne sont pas passés inaperçus, car la nouvelle législature va se pencher sur la (re)construction, l'utilisation et la place des voitures dans toute cela.